Mais d’où viennent les Wedding Planners, Jamy Mélanie ?
En France, nous avons la perception d’un métier assez récent et nous venant des Etats-Unis, présents seulement depuis une dizaine d’années. Aujourd’hui, Mélanie de l’agence D Day Wedding Planner Normandie, vous en dit plus sur l’histoire des Wedding Planner. Vous risquez d’être surpris !

D Day Girls : Wedding Planner

©chroma_films_bdx

L’origine du métier de Wedding Planner

Wedding Planner : un métier aussi vieux que le monde

Même s’il n’est pas connu sous le même nom qu’aujourd’hui, le métier d’organisateur/rice de mariage date de l’Égypte Ancienne ! Et oui, à l’époque des pharaons, les mariages étaient organisés par des professionnels qui respectaient les traditions et les coutumes égyptiennes. Et puis il faut avouer que le titre « Grand intendant de la haute maison », c’est classe. On aurait peut-être dû le garder ;-).
Cependant les grands intendants ne s’occupaient pas que des mariages ! Cérémonies, diners, naissances, obsèques … Ils accompagnaient ainsi les pharaons dans toutes les étapes de leurs vies.

Et en France ?

En France, pas de professionnels durant l’Antiquité ou le Moyen Âge, c’est l’Église qui organise les cérémonies et notamment les mariages ! Au début du 16 ème siècle, François 1er développe les codes de l’événementiel et une étiquette de cours qui sera développée et utilisée pendant des décennies. L’étiquette de cours réunit l’ensemble des règles de bienséance lors des mariages. Aujourd’hui, on y trouverait certainement quelques traditions comme le cortège à l’église par exemple. Les mariages sont alors organisés par des membres de la cour. Les parents des futurs époux pouvaient également prendre l’organisation en charge. Dans tous les cas, les parents de la future épouse devaient payer une dot pour les noces de leurs filles à la famille du futur époux.

Wedding Planner à la cour

Les mariages à l’époque Catherine de Médicis

Prenant la suite de François 1er et en s’inspirant des traditions italiennes, Catherine de Médicis et Henri 3 créèrent une vraie fonction pour l’organisation des mariages et des événements de la cour. Cette fonction s’appelait : Grand maitre de cérémonies ! Ces derniers étaient en charge de l’organisation et de la coordination de tous les événements royaux ! C’est ainsi que le mariage de Marie Stuart et François II de France a été organisé en 1558. ( Les fans de Reign, vous reconnaissez certainement quelques noms 😉 )
En parlant de Marie Stuart, saviez-vous que c’est la première à avoir porté une robe blanche le jour de son mariage ?
Ah la la, aujourd’hui on fait vraiment le plein de culture, merci Mélanie !

Mariage de François et Marie

©Reign: The CW

Les mariages à Versailles

Un siècle plus tard, à Versailles, Louis XIV, le roi soleil, fait à nouveau évoluer le métier. Le grand maitre de cérémonies devient le Maître des menus plaisir. C’est un rôle très spécifique à Versailles et à la haute société. Le maître des menus plaisirs se chargeaient de l’organisation des bals et de tous les événements que commandait le roi pour sa cour. Ils étaient considérés comme des officiers en charge du protocole et des plaisirs de la cour au même titre que des officiers militaires !

Attention : n’importe qui ne peut pas devenir maitre des menus plaisir. Il s’agit en effet d’un privilège et d’une fonction qui se transmet de père en fils. C’est notamment le cas dans la famille du marquis de Dreux Brézé qui organisent tous les événements de la cour depuis Louis XIV et jusqu’à Louis XVI. C’est notamment le petit-fils Dreux Brézé qui organisera les États généraux de 1789. On est loin du mariage mais à l’époque, il n’y a aucune distinction entre mariages et autres évènements publics !

Après la révolution, les événements sont organisés dans la famille en respectant les traditions familiales. La profession d’organisateur de mariages / évènements disparaît donc peu à peu en France.

La renaissance d’un métier

Wedding Planner, un retour en fanfare aux États-Unis

Le métier d’organisateur de mariage refait surface dans les années 1920, aux États-Unis. À cette époque, la haute société américaine fait en effet à nouveau appel à des professionnels pour organiser leur mariage. C’est la renaissance et la résurrection d’une fonction qui redevient mixte pour la première fois depuis le XVI ème siècle. Jusqu’en 1940, les Wedding Planners restent démarchées par des familles de la haute société. C’est en 1950 que le métier devient grand public grâce notamment aux publicités et au marketing autour des grands bijoutiers de bagues de fiançailles. À la même époque, la robe de mariée blanche est également la nouvelle star ! Il aura fallu 4 siècles pour que cette tradition s’installe !

Une Mariée devant le Mont Saint Michel

©Maxime Bernardin

Le métier de Wedding Planner de nos jours

À partir du 29 Juillet 1981, date du mariage du Prince Charles et de Lady Diana, le monde des Wedding Planners a connu un véritable essor dans les pays anglophones.
30 ans plus tard, le métier de Wedding Planner connait un vrai tournant en France, à la suite du mariage de William et Kate le 29 avril 2011.

Depuis 10 ans, de plus en plus d’agences de Wedding Planner se développent en France. Chaque année, les couples faisant appel à un professionnel de l’organisation sont plus nombreux.
l’agence D Day Wedding Planner a d’ailleurs la joie d’organiser vos mariages dans toute la France, depuis maintenant 9 ans !

Nous espérons que notre article vous permettra de briller lors de vos prochains repas en famille ! 😉
Si vous voulez un mariage aussi beau que celui de Kate et William, le stress en moins, je vous invite à contacter l’agence D Day la plus proche de chez vous !
Pour suivre les aventures de Mélanie au quotidien, rendez-vous sur la page instagram de l’agence D Day Wedding Planner Normandie.
Vous pouvez également retrouver toujours plus d’astuces pour l’organisation de votre mariage sur Spotify et Youtube.

Pin It on Pinterest